Le portfolio numérique – curriculum vitae du XXIe siècle

Le portfolio n’est pas une idée nouvelle. Depuis longtemps, les artistes en font l’emploi pour conserver des échantillons de leurs œuvres afin de démontrer leurs compétences et leurs habiletés. L’idée a également été empruntée par des personnes de divers métiers pour les mêmes raisons: il est toujours préférable d’expliquer ses accomplissements à l’aide d’illustrations, de photos, etc. Ajouté à ceci, il peut y avoir des témoignages de la part des divers clients et le tout peut se partager lors d’un entretien où la personne aurait l’occasion de « vendre » ses services à un client potentiel.

Le curriculum vitae (CV), dans le monde des affaires, a été la méthode préférée d’étaler les informations au sujet de l’expérience, de la scolarisation et des compétences de la personne qui pose sa candidature pour un poste particulier au sein d’un organisme. Combiné avec l’entrevue et la vérification des références, le CV peut donner à l’employeur potentiel une assez bonne idée des connaissances, compétences, expériences et habiletés de la personne postulant un emploi.

Il y a quand-même des problèmes avec cette approche. Le CV est un outil incomplet pour dresser un portrait global de la personne. L’entrevue ne peut pas non plus déceler tous les aspects du caractère, toutes les qualités ou toutes les compétences de la personne, même si les bonnes questions sont posées (ce qui n’est pas toujours le cas). De plus, à part des recommandations des employeurs antérieurs, tout est présenté par la personne posant sa candidature: ce n’est donc que son point de vue.

Notre empreinte numérique personnelle ainsi que professionnelle, parce qu’elle est publique, est devenu non seulement une façon pour nos amis de mieux nous connaître et de communiquer avec nous, mais une façon pour les employeurs de voir d’autres sortes d’informations sur les candidats et candidates potentiels. Nos publications peuvent donner à tous, y compris des employeurs ou des clients potentiels, un aperçu de nos intérêts et de notre expérience. Elles peuvent également dire des choses sur notre caractère, nos valeurs et nos opinions (d’où l’importance de bien soigner son empreinte numérique).

Le portfolio professionnel numérique combine les avantages d’un CV avec ceux d’un portfolio traditionnel en nous permettant d’inclure des objets dans plusieurs médias. Documents numériques, photos, vidéos, enregistrements sonores, et bien d’autres peuvent étoffer un portfolio numérique. Ajouté à ces derniers peuvent être des liens à ses publications, à son compte Twitter, sa page facebook ou son blogue. Pour un emploi qui implique l’utilisation de ces types d’outils (et il y en a de plus en plus qui l’encouragent, voire l’exigent), l’utilisation des médias sociaux et d’autres outils Web 2.0 prennent une nouvelle importance.

Le portfolio numérique est un moyen privilégié pour se faire connaître, mais soyons réaliste. Un employeur au XXIe siècle, après avoir lu un CV, va surement faire sa propre recherche. Ce qu’il trouve dépendra de ce que vous avez affiché en ligne ou ce que d’autres ont affichés à votre sujet. Faites donc votre propre recherche au préalable ou demandez à un ami de le faire pour vous. Les résultats peuvent vous surprendre.

Publicités

, , , , ,

  1. Poster un commentaire

Inscrivez votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :